Alors que Raphael, Bertrand et Sophie découvraient de magnifiques paysages à travers le trail des templiers, d'autres se battaient contre le sable et le vent... Un autre style de course.. Moins physique c'est certain, mais décoiffant (pour ceux qui ont encore des cheveux ! ;-) ).

Le RUN AND BIKE du TOUQUET 2013 - Eric GOURDIN, Calouche, Jeannette, Christelle, Mathis, Romane...

Parlons d'abord de la météo... Pas de pluie, mais ce satané vent qui ne nous a pas épargné, avec quelques raffales qui atteignaient les 100 km/h... J'avais bien prévu des chaussures en plomb, mais ma coéquipière Christelle m'a conseillé de les laisser dans la voiture, de peur de me voir rester collée au sol dès le départ (elle avait p'têtre bien raison, j'aurais eu l'air ridicule toute seule derrière tout le monde, les pieds enfoncés dans le sable)...

Mais avant de commencer, concentrons nous sur ces petits bouts qui assurent la relève de nos amis escapiens : Romane, la fille de Gabriel, et Mathis, le garçon de Yannick. Ils ont donc fait le bike and run ado.. Ben, pas facile pour ces petits loups, surtout avec le vent de face mais ils ont donné tout ce qu'ils pouvaient ! Des petits champions qui deviendront GRANDS un jour !!

IMG_7006IMG_3247
IMG_7004IMG_7005

Puis notre tour est arrivé... les adultes... (Enfin, adultes... mais par la taille seulement)... Départ lancé par Karine BAILLET avec un fusil (vous imaginez qu'elle rate son coup et que la balle attérisse dans le derrière d'un Escapien ???!!!) ... 10h45... PAN !!! Je cours, Christelle roule... Enfin, chacune notre tour... Première boucle : vent dans le dos... Nous avions à peine parcouru les 3/4 de la boucle que nous avons croisé Calouche puis Eric Gourdin qui attaquaient déjà le vent de face (des pro, j'vous l'dis moi)... Et quelques minutes plus tard, nous y voilà. Ce vent, une horreur, j'ai cru que j'allais mourir... Impossible de rattraper ma coéquipière qui courait devant moi... J'ai du descendre du vélo pour avoir la sensation d'avancer... un peu... Puis rebelote, vent dans le dos et là nous avons eu l'impression d'avoir un moteur dans le derrière. Je me sentais tellement bien que mon esprit s'en est allé ailleurs, quelques secondes d'inattention et... mais pourquoi Christelle court comme moi ?... On est deux à courir ? pas normal ça... Je me retourne... J'étais passée devant le vélo sans le voir. J'éclate de rire et je récupère la bête pour repartir de plus belle. Et on se concentre siou plait !!! :-)

Les derniers 500 mètres furent un peu... disons... un peu stressants. La roue arrière qui se bloque tout à coup (p'têtre qu'on a jeté le vélo un peu trop brutalement, p'têtre ce sable qui a pénétré partout dans les roulements) Bref, plus possible de rouler... Pas le temps de passer son temps à chercher le chmilblic, nous décidons donc de porter le vélo chacune notre tour... Pour finir avec les encouragements de nos amis et ceux de Gabriel qui était venu supporter tous ses amis escapiens ! :-D. Si nous étions restées, nous aurions fait un podium. Mais bon, des vétérantes féminines, il n'y en avait pas beaucoup alors.... L'important pour nous était de ne pas être dernières. Mission accomplie, nous avons doublé plein d'équipes... Quant à ceux qui sont devant, bravo, bravo !! Bravo Eric, bravo Calouche, tous des champions !!! :-D

On recommence demain ???!!! Prêts, feu, GOOOOOOOOOOOO !!!!! :-D

Jeannette